Conseil et expertise

Comment détecter les failles de sécurité d’un système informatique ?

La crise sanitaire que nous connaissons depuis presque deux ans a bouleversé le quotidien des entreprises. Les grands comptes comme les PME et ETI ont dû s’adapter à ces changements pour maintenir leur activité. Les pirates informatiques ont su profiter de cette opportunité pour multiplier les cyberattaques. Pour un grand nombre d’entreprises, la généralisation du télétravail, l’émergence de nouveaux outils collaboratifs et l’accélération de la digitalisation ont augmenté les risques d’attaques informatiques. Malgré une prise de conscience collective sur la menace cyber, beaucoup d’entreprises, notamment des PME et ETI, ne sont pas préparées à l’éventualité d’une attaque informatique et sont donc vulnérables.

__

Sommaire :

I/ Les différentes failles de sécurité 

II/ La prévention pour pallier ces failles 

III/ La défense en profondeur pour anticiper les menaces de demain
__

I/ Les différentes failles de sécurité 


Tout d’abord, il est important de définir ce qu’est une faille de sécurité. Il s’agit d’un ensemble de vulnérabilités, de faiblesses qui va servir au pirate informatique pour atteindre ses objectifs. Une fois exploitée, la faille de sécurité permet au cybercriminel de porter atteinte au fonctionnement normal, à la confidentialité ou à l’intégrité des données du système informatique. Une faille est donc une porte d’entrée pour le pirate informatique. 


Il existe plusieurs failles de sécurité. Tout d’abord, la messagerie électronique. Il s’agit de la principale porte d’entrée pour les cybercriminels. En effet, ces derniers envoient des mails frauduleux qui contiennent des liens ou des pièces jointes infectés. Des programmes malveillants, des logiciels espions ou encore des Ransomwares sont alors diffusés sur l’ensemble du système informatique. Nous vous rappelons qu’il est impératif de ne jamais cliquer sur ces liens et pièces jointes. La gestion des accès présente également des failles de sécurité. Pour une grande majorité de PME et ETI, il arrive fréquemment que les identifiants et les mots des utilisateurs ne soient pas ou mal gérés. Des mots de passe communs à plusieurs collaborateurs, des mots de passe trop simples qui font référence à l’entreprise ou au prénom et au nom du salarié, ou encore des mots de passe qui sont que trop rarement renouvelés. Une aubaine pour les pirates informatiques car cette mauvaise gestion des accès leur permet de s’introduire facilement sur votre système d’information. De plus, il arrive régulièrement que d’anciens employés aient encore accès à des fichiers de l’entreprise. L’hébergement des données est également un enjeu en cybersécurité. Un pirate informatique a pour objectif de voler vos données pour compromettre votre activité ou pour vous demander une rançon. Si vous ne savez pas où sont hébergées vos données, si vous n’effectuez pas de sauvegardes régulières ou si vous ne savez qui a accès à ces données c’est qu’elles ne sont pas suffisamment protégées.

II/ La prévention pour pallier ces failles. 


L’exploitation des failles de sécurité est à l’origine de toutes les attaques informatiques. Les cybercriminels les utilisent pour diffuser leurs programmes malveillants et atteindre leur objectif : voler vos données. Il existe de nombreuses solutions pour pallier ces failles. Le plus important c’est de les identifier pour pouvoir les corriger. Comment ? 


L’audit de sécurité : l’objectif d’un audit de sécurité est d’évaluer le niveau de sécurité de l’ensemble de votre système d’information. L’analyse de la surface externe permettra d’identifier des vulnérabilités et des erreurs de configuration qui pourraient profiter au pirate informatique. Un rapport final reprendra l’ensemble des failles identifiées avec des recommandations pour pouvoir les corriger. 


Le test d’intrusion ou « pentest » : particulièrement efficace pour comprendre le mode opératoire d’un pirate informatique, le test d’intrusion consiste à simuler une attaque en se mettant dans la peau du cybercriminel. Par quelle porte pourrait-il rentrer ? À quels droits aurait-il accès ? Quelles données pourrait-il dérober ? L’ensemble des vulnérabilités susceptibles d’être exploitées sont identifiées avec un test d’intrusion. 


La sensibilisation de vos collaborateurs : La sensibilisation de vos salariés est primordiale. Pourquoi ? Car 85% des cyberattaques sont liées à une erreur humaine, qu’elle soit volontaire ou non. Pour éviter ces malversations, les salariés doivent être formés et sensibilisés aux risques cyber, afin qu’ils puissent adopter les bons réflexes. Malgré des solutions de cybersecurité innovantes, le risque zéro n’existe pas et les pirates informatiques chercheront toujours à attaquer vos collaborateurs pour pouvoir compromettre votre système informatique. 

III/ La défense en profondeur pour anticiper les menaces de demain


La prévention n’est pas toujours suffisante pour protéger votre entreprise. À l’image d’un fort Vauban, qui comporte plusieurs lignes de défense et qui est difficilement pénétrable, la défense en profondeur permet d’optimiser la sécurité informatique de votre entreprise. Cette méthodologie consiste à proposer des solutions constituées de plusieurs couches de défense : des capteurs implantés sur votre réseau, des agents sur vos postes de travail le tout supervisé par des analystes de sécurité expérimenté. Optimisée, la sécurité informatique de votre entreprise vous permettra de réduire les risques cyber et de mieux gérer les attaques informatiques. 


De la prévention à la gestion des attaques, CT-Square vous accompagne dans votre stratégie de cybersécurité. Avec nos offres CT-Diag et CT-Test nous vous aidons à identifier les failles de sécurité présentes sur votre système informatique pour ensuite les corriger. Notre offre CT-Ops vous permettra de gérer quotidiennement le menace cyber, en détectant rapidement des attaques et en éliminant la menace. Vous souhaitez plus d’informations : contactez-nous


Crédits :DNY59